• 15 choses que vous ne savez pas sur votre corps

    Vous passez votre vie avec lui. Vous le voyez tous les jours, et pourtant, il y a bien des choses que vous ne savez pas encore sur votre corps.

    1.Un bon paquet d’atomes

     

    1. Un bon paquet d’atomes

    Vous vous trouvez trop petit? Sachez que votre corps est constitué de 7 000 000 000 000 000 000 000 000 000 d’atomes, soit sept milliards de milliards de milliards d’atomes. Ça va mieux? Vous vous sentez plus grand tout à coup, n’est-ce pas? Sachez aussi que 65 % de ces atomes sont de l’oxygène, 18 % du carbone et 10 % de l’hydrogène. Au total, notre corps est composé de 24 sortes d’atomes différentes. Mais comme chaque atome est composé d’abord de vide, nous sommes donc constitués à 99,9999 % de vide.

     

    2. Plus vieux que vous ne vous trouvez ridé?

    Ce qui suit ne va pas vous... dérider. Chaque atome qui constitue votre corps est âgé de plusieurs milliards d’années. En effet, puisque dans l’univers rien ne se perd ni ne se crée, nous sommes composés d’atomes qui datent du Big Bang... majoritairement des atomes d’hydrogène, vieux de 13,8 milliards d’années. Les atomes de carbone et d’oxygène, qui constituent aussi notre corps, sont plus jeunes : à peine 12 milliards d’années. Votre corps est donc plus vieux que votre conscience. Ça fait drôle, n'est-ce pas?

     

    3. Aussi poilu qu’un singe

    Si l’être humain se différencie du singe, ce n’est pas du fait de sa pilosité. Notre corps compte à peu près le même nombre de poils qu’un chimpanzé, contrairement à la formule qui dit que « l’homme est un singe nu ». La différence entre lui et vous, c’est que vos poils se voient beaucoup moins que les siens... fort heureusement! De manière générale, nous partageons 99 % de notre patrimoine génétique avec le chimpanzé. Et nous exprimons nos émotions avec les mêmes expressions faciales, avec ou sans barbe!

     

    4. Pas si chatouilleux

    Vous êtes chatouilleux? Pourtant, il y a une personne qui ne pourra jamais vous chatouiller : vous-même! Il est impossible de provoquer soi-même ces sensations agréables ou gênantes. Cette impossibilité serait due à la capacité que notre cerveau a de prévoir certaines sensations, et de s’en protéger de manière automatique en les ignorant. Même un robot vous chatouillera davantage que vous-même, selon une étude menée par l’Université de San Diego, où les chercheurs se sont montrés chatouilleux sur la question.

     

    5. Saliver pour soigner

    La salive humaine recèle un antidouleur plus puissant que la morphine, quand il se trouve en concentration suffisante. Des chercheurs de l’Institut Pasteur ont testé l’opiorphine sur des rats : avec un milligramme de ce composant de la salive, ils sont arrivés aux mêmes résultats qu’avec trois à six milligrammes de morphine. Nous pourrions devenir de véritables usines pharmaceutiques quand on sait que la salive produite durant une vie pourrait remplir deux piscines olympiques. Pensez-y la prochaine fois que vous allez nager!

     

    6. Le tour du propriétaire

    Vos cinq litres de sang font le tour complet de votre système vasculaire, et donc de votre corps, toutes les 60 secondes. Ce cycle permet au sang de transporter l’oxygène et tous les nutriments nécessaires à nos cellules. En échange, le sang ramène le dioxyde de carbone et les résidus. Pour accomplir ce travail, notre sang contient 25 000 milliards de globules rouges... qui sont constamment régénérés par notre organisme à raison de 2 millions par seconde. Un travail de titan!

     

    7. Des tonnes à perdre

    Voici de quoi réfléchir si vous pensez avoir quelques kilos à perdre. Les Occidentaux mangent en moyenne 50 tonnes de nourriture durant leur vie. C’est l’équivalent du poids d’une baleine bleue, ou de 100 vaches... Cela représente environ 1,5 kilogramme de nourriture chaque jour. Et nous buvons également 1,5 litre d’eau quotidiennement, en moyenne. Notre corps est potentiellement capable de survivre 30 jours sans manger... mais seulement trois jours sans boire. Au bout de 24 heures, le corps est déjà déshydraté : il perd deux litres d’eau par jour par la transpiration, la respiration et l’urine.

     

    8. Plus petit le soir

    Vous mesurez environ un centimètre de moins le soir que le matin. En effet, notre colonne vertébrale a tendance à se tasser sous l’effet de la gravitation durant la journée. La nuit, une fois allongée, elle peut à nouveau se détendre. C’est pour cela que, si vous vous mesurez le matin, vous vous trouverez plus grand que la veille au soir. On peut vraiment dire que dormir fait grandir! Pour autant, ne restez pas couché durant une semaine, vous ne gagnerez pas sept centimètres.

     

    9. Des yeux d’athlète

    Les muscles qui contrôlent nos paupières se contractent 30 000 fois par jour, ce qui permet à nos yeux de rester humectés... Si vos jambes faisaient autant de foulées, vous pourriez courir un marathon par jour. Des chercheurs japonais affirment que ce mouvement des paupières permet aussi à notre cerveau de se reposer. Cela expliquerait que nous clignons davantage des yeux lors de certains moments de transition, comme après avoir prononcé une phrase, plutôt qu’au milieu d'une phrase.

    10. La peau d’une vie

    La surface de notre peau est équivalente à un peu moins de deux mètres carrés. Chaque centimètre carré de peau recèle un mètre de vaisseaux capillaires sanguins dont le rôle est d’assurer le contrôle de la température de notre corps. La peau d’un humain pèse entre deux et trois kilogrammes. Durant notre vie, nous perdons l’équivalent de 18 kilogrammes de peau. Et malgré toutes ces pertes, cela ne nous empêche pas de trouver qu’on en a trop... sous forme de rides! Quelle injustice, non?

     

    11. Gourmands organes

    Le cerveau d’un enfant de six mois consomme presque la moitié de l’oxygène que son corps absorbe. C’est bien davantage que n’importe quel autre organe de son corps. Chez un adulte, le cerveau et le foie sont les deux grands consommateurs, chacun nécessitant 20 % de l’oxygène ingéré. Le cœur et les reins en ont besoin de deux fois moins. Ces quatre organes, qui pèsent 5 % de notre masse corporelle, utilisent donc près de 60 % de notre oxygène, en raison de leurs dépenses énergétiques bien plus élevées que le reste du corps humain.

     

    12. Le recyclage par les reins

    Vos reins traitent un litre de sang à la minute, soit 180 litres filtrés quotidiennement. De ce total, ils ne rejettent qu'un seul millilitre d’urine par minute, soit 1,5 litre d’urine chaque jour. Dans chacun de ces organes mesurant douze centimètres de haut et six centimètres de large, on trouve un million de néphrons. Chacun de ces tissus est capable de filtrer le sang pour en extraire les déchets à évacuer sous forme d’urine. Le nombre de néphrons varie selon les personnes, mais il reste stable au cours de la vie.

     

    13. Une odeur unique

    L’odeur de votre corps est aussi unique que l’iris de vos yeux ou que vos empreintes digitales. La seule exception concerne les jumeaux, qui sont les seuls à pouvoir retrouver leur odeur chez une autre personne. Ce n’est pas notre sueur qui est directement responsable de notre odeur corporelle. Ce sont les bactéries présentes à la surface de notre peau qui, en consommant notre sueur, produisent des composés chimiques odorants. C’est pourquoi les déodorants s’attaquent à ces bactéries, plutôt que de boucher les pores de notre peau comme le font les anti transpirants.

     

    14. Se digérer l’estomac?

    Non, vous ne pouvez pas digérer votre propre estomac, et ce, même si vous avez très faim! Cela est dû au fait que les cellules de l’estomac sont produites plus rapidement qu’elles ne peuvent être détruites. Un estomac humain peut contenir jusqu’à quatre litres d'aliments, qu’il mettra quatre heures à digérer. Les aliments sont ensuite expédiés dans les intestins pour finir dans le rectum, après plus de vingt heures de trajet. Tout ce temps pour parcourir huit mètres. Pensez-y la prochaine fois que vous êtes bloqué dans un embouteillage!

     

    15. Un cerveau plein d’eau

    Notre cerveau n’est pas cette masse compacte qu’on nous présente parfois à la télévision... Le cerveau est composé à 80 % d’eau; c’est moins que les poumons dans lesquels la proportion atteint 90 %. Savez-vous quel est l’endroit de votre corps qui contient le moins d’eau? Non, il ne s’agit pas des os! Ce sont les tissus adipeux, la masse grasse, qui sont composés à 10 % d’eau. C’est deux fois moins que notre squelette. Au total, 75 % du corps humain est constitué d’eau. La proportion tombe à 50 % chez les personnes âgées.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :